• Ceci est imaginaire

    En ce moment, je travaille dans une société de restauration rapide dont la réputation n'est plus à faire. Cela fait maintenant deux semaines. Malgré le fait que le travail semble simple, ce n'est pas le cas. Et moi, je galère pour les crèmes glacées.

    Dans ce restaurant nous proposons deux tailles de crèmes glacée. La petite se mange avec du chocolat ou du caramel, la grande avec du chocolat, du caramel, ou de la framboise.

    Ce soir là, ma cliente désirait une petite crème glacée avec de la framboise. Bon, normalement on ne le fait pas, mais un formateur m'y avait autorisé en facturant un petit supplément. Alors toute contente de satisfaire ma petite cliente, je le fais. Sauf que, la personne qui gère les éventuels problèmes lors du service n'a pas aimé. Il me demande « ce que c'est » (vous noterez la question vague). Bref, je lui explique la situation. Je ne sais pas si ma cliente n'était pas encore plus embêtée que moi. Et il me dit « non, on ne fait pas ça, c'est interdit, vas le jeter! ». La cliente semblait désolée. Et mon visage aussi rouge que le coulis. La cliente dit que ce n'est pas grave, que ça lui va bien. (bah oui les frites refroidissent et ils ont faim).

     

    Là, il prend la glace, il la regarde, et il dit « Non, non, ça n'existe pas, c'est imaginaire ». At'il dit sur un ton dédaigneux.

     

    Ce n'est que plus tard que j'ai compris que je dois le respecter parce qu'il a l'expérience de la restauration rapide, du service calibré, pesé, chronométré et préemballé. Moi je n'ai pas cette expérience, mais j'apprendrais. Par contre, je sais que je possède quelque chose dont il ne saisira même jamais l'intérêt tellement il en ai dénué.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :