• J'ai démissionné, la suite

    Dans ces derniers jours, j'ai eu matière à cogiter. Déjà qu'à la base, je cogite pour rien, je vous raconte pas. Bref, j'ai mes outils pour m'aider à passer le cap. Beaucoup de questions. Des doutes, j'en ai, c'est normal. C'est le contraire qui serait inquiétant.

    Puis j'ai conclu que je suis sur la bonne voie parce que mon ancien job me stressait, m'énervait, me mettait en colère, me faisait sortir de mes gonds, me térrifiais, tu veux d'autre synonymes ? Hors la Free-lance, j'ai des projets, et donc je vais apprendre tout un tas de trucs. Puis c'est la classe. Je vais pouvoir dire des trucs, genre :

    « Ouaiiiis, je suis Archi d'intérieur, un peu artiste dans l'âme, là j'ai un projet, donc je suis en Free-lance. Tu veux ma carte ? »

    Et là : Chtoc ! Bim ! Carte trop canon ! « Waaa ! Trop belle ! » « Ouais ! C'est moi qui l'ai faite !! » et Toc !!

    Tu vois, lecteur ? Bref. Puis tout ça ne demande qu'à être expérimenté. Sans expérimentation, on peut pas savoir !!! Dis à un gosse que s'il continue à faire le con, bah il va tomber et se faire mal ! Bah va  falloir qu'il tombe et se fasse mal, pour se rendre compte !

    Bah là c'est pareil. Du coup, je pense que de laisser se faire les choses, tranquillou-millou, d'expérimenter la Free-lance, la peinture, les premiers chèques, l'organisation, la recherche de travail, mais aussi, les week-end  tranquillou-millou, à faire du baby-sitting, la bamboula, le dodo tranquillou-millou, les vacances dans le jura... Et après je saurais.

    Enfin, comme dis, mon amie Éléonore, dite aussi Étoile en Or : « L'objectif, c'est pas la perfection, c'est l'amélioration. » Boum ! Des phrases comme ça elles m'en sort à chaque fois qu'on se voit ! Elle se la pète un peu, mais elle est trop chou.

    Donc, ça ne sera pas parfait, mais si dans 1 mois, je prends conscience que :
    - mes week ends sont plus reposant et rigolo ;
    - en semaine, je travail mieux, et plus ;
    - je gagne autant, ou presque ;
    - la Free-lance, ça me plaît, ma carte, encore plus !

    Alors : BINGO !


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 18:04
    AHS
    Bah il y a certains passages importants de la saison que j'ai trouvé ironiques sur le coup, mais pour ça faudrait que je revois les épisodes en fait LOL (la scène où Jessica Lange imagine sa mort, ou un truc du genre, abandonnée par son "amour" alors qu'elle est plus bas que terre à cause de la maladie, je trouve ça ironique vu qu'elle a été Suprême, forte, redoutée etc., par exemple). Tu m'étonnes (concernant Kathy Bates), son personnage, bien qu'étant une vraie pourriture, est quand même quelque chose de fort dans tout ce beau bordel.
    2
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 18:05
    Sinon...
    ... j'aime bien cette illustration ; ) . Adrien BALBOA
    3
    Mardi 14 Octobre 2014 à 16:41
    l'image
    oui!! Cette image a longtemps été celle de mon profil facebook, ici elle illustre mon article à la perfection!
    4
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 09:24
    En réponse à ton com' sur SAMBA
    Je ne sais pas si SAMBA fera le buzz en ce qui concerne la lutte contre le racisme en France (vu l'état actuel du pays, si ça réussit, je lui souhaite bien du courage), mais en tout cas, que ce soit sur ce point ou sur celui où tu aimerais qu'un film mette les pieds dans le plat (pour faire soft) et change quelque chose en la politique de notre pays, je te comprends parfaitement. Adrien BALBOA
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :