• Love Architecture

    Cette semaine j'ai travaillé pour ma tante. Elle a un projet de combles à aménager, donc elle avait besoin de plans pour les artisans et de vues pour mieux se projeter dans ce nouvel espace.

    Le dossier part lundi. Je fais donc un petit feed-back.

    POSITIF :
    Je me suis demandée si je voulais vraiment être architecte d'intérieur. Puis quand ma tante m'a parlé de ce projet j'ai été intriguée. Au début j'ai eu un peu peur : serais-je à la hauteur de ma tâche ? Puis je me suis lancée. Je me suis mise une dead line, début décembre. J'ai commencé par bosser sur Autocad puis j'ai préféré travaillé au Rottring sur calque, à l'ancienne. J'adore le son du rottring et l'encre de chine. Puis je me suis mise sur Sketchup, j'ai fait quelque vues. J'ai dessiné l'escalier et le placard. Je me suis amusée. J’étais tellement emballée que je voulais faire des vues de ouf sur Artlantis, mais bon, y'a eu des bug, je me suis contentée de Sketchup. Ça m'a tellement plu que je me réveillais à 7 heure 30, à 8 heure j'étais dans mon petit atelier. Et Dieu sais que je ne suis pas du matin !!! *


    (*je crois pas en Dieu).

     

    Si je n'aimais pas ce job, je crois que j'aurais dit « bon, là je fais mon free cell, ok, donc laisses moi tranquille », limite « vas laver mon slip, femme ! ». Donc je suis architecte d'intérieur et bien faite pour ce métier !

     

    CE QU'IL RESTE A AMELIORER :
    Quand j'aurais mon agence, il faudra que j'évalue mieux mon travail :
    Pour ce taf, je reçois combien ? Le client veut mettre moins ? Ok. Pour ce montant je fais quoi ? J'y passe combien de temps ?

    Il s'agira vraiment d'évaluer mon travail à sa juste valeur. « Les compétences ça se paye ! ». Merci PL.
    Peut être que ma tante en attendais pas autant. Du coup temps mieux pour nous! Surtout que ça me renvois à mon dernier point....

    POSITIF
    Les recruteurs sont curieux de savoir ce que j'ai fais durant mes activités d'auto entrepreneur. Maintenant, j'ai un beau dossier à montrer. Il est le reflet de ma passion pour ce job, mon envie de réussir, ma créativité et mon univers architectural. Je pense que ça peut être un point décisif lors de mes entretiens pour ma formation pro en alternance. Je crois que ça peut les décider à m'engager, et ça c'est top !

    FINALLEMENT
    Tout devient cohérent. Ma petite agence en free-lance vient donc soutenir ma recherche de travail dans le sens où, d'une part elle me motive et me donne véritablement la foi de continuer dans cette voix là.*

     

    (* je ne crois toujours pas en Dieu)

     

    D'autre part, elle donne un support, des preuves de ma motivation. Je sens donc qu'une harmonie s'installe dans ma vie, et ça c'est que du Bonheur.

    Pix


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :