• mécanisme d'échec

    C'était pas un gros nul. En fait, je crois que c'est ce qu'il a toujours pensé, ou peut être ce qu'on lui a fait croire... c'est ça! Je pense qu'il se dit « je suis un con, un looser, elle ne restera jamais avec moi ». Du coup, pourquoi faire des efforts? Pourquoi ranger sa chambre et ramasser ses cendres, puisque elle partira avec un autre quand elle se rendra compte que c'est qu'un con? »

    Le problème c'est que c'est pas un con. Pour un mec lourd, il a sut faire preuve de finesse d'esprit et m'a surprise plus d'une fois. Vraiment. Je crois que je ne lui ai jamais dit. Je ne sais plus.

    Ce que je sais c'est qu'il était dans ce mécanisme d'échec. Je pense être un gros nul, donc je me comporte comme un gros nul: je suis sale, je ne fais pas d'efforts, je dis des trucs sale et débile. Du coup, j'en ai eu marre, je suis partie. Faut pas déconner.

    Et si moi c'était pareil? Je suis grosse, donc je mange comme une grosse? Je m'habille comme une grosse, et déprime comme une grosse? Je fais des efforts pourtant. Mais je dois me méfier car ça dépend des jours.

    J'ai expérimenté devant ma glace « je pense, donc je suis ». Je m'installe devant la glace. Je me dits je suis belle! Bim, je me trouve belle! je me dits l'inverse, la seconde d'après je pense l'inverse. Pour le comportement ça s'enchaine pareil. Je suis belle, je vais mettre mon corps en valeurs en portant une jupe et des talons. Tain je regarde tout d'un coup devant moi, et souris aux garçons!!

    Comment les autres peuvent ils nous trouver beau à l'intérieur ou à l'extérieur, si nous même, on a inconsciemment, l'impression d'être moche? Finalement, est ce nous qui nous connaissons le mieux? Ou les autres? Je crois que certains choses, certains blocages en nous sont si forts, qu'il faut être extérieur pour les voir. Mais quand même, nos pensées, celles qu'on ne partage pas, elles font parties de nous, celles ci nous les connaissons mieux que les autres...

    Finalement je crois que l'humain est partagé entre les pensées secrètes, et les blocages.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :