• Musique gothique

    Punk, rap, gothique, reggae, métal, tous ces courants musicaux dans le fond revendiquent les mêmes idées : y'en a marre. Marre de cette société, qui se prétend au service de l'Homme mais qui le détruit et emporte tout avec elle. En gros quoi.

    Mais si tous ces courants musicaux revendiquent la même chose, pourquoi sont ils si différents ?

    La variété et la richesse en musique notamment, a un avantage : elle touche. Par ses sonorités et ses manières d'évoquer les problèmes. C'est parce qu'elle touche qu'elle se répand.

    Finalement les punks, un jour on leur a dit « quand tu seras grand tu seras politiquement correct », ils ont répondu « allez tous vous faire cuire des saucisses de cochonnailles, on sera incorrect ». Arrive alors les grimaces, les pantalons déchirés, les piercings, la musique crachée, criée, dégueulée. Les punks, on en pense ce qu'on en veut, ils ont inventés la base des courants musicaux apparus lors de ce dernier demi siècle.

    Bon le reggae revendique les même choses, dans la paix et la convivialité.

    Le rap c'est différent. Ils utilisent la musique comme moyen de lutte et comme échappatoire (comme tous les autres), mais eux, ils utilisent le rap, pour se constituer une arme, et créer un groupe identifiable en opposition avec le pouvoir établit et la société. Ce qui les caractérise, c'est que cette arme, ce moyen de lutte finit, pour les meilleurs, par les absorber et détruire leur revendications premières. Leurs nouvelles revendications, une fois qu'ils ont percés dans la musique devient la réussite sociale, l'accumulation du gain, à l'opposé de ce qu'ils étaient. (peut être que je suis enfermée dans cette idée car, en terme de rap je ne connais que ce je subits : les rappeurs commerciales) (mais bon, vous voyez ce que je veux dire?).

    Ce que j'apprécie réellement dans la musique gothique, c'est que eux ils dénoncent aussi cette facette noire et abjecte de la société, mais en la sublimant. Et cet acte permet une création musicale et artistique bien plus riche. Ainsi les cyber punks s'inspirent de la toxicité du nucléaire, les Batcave s'inspirent des ambiances industrielles plutôt angoissantes, et ainsi de suite.

    Bon je ne condamne aucun style musicaux. Ce qui constituent cette richesse c'est surtout la richesse, et la diversité des styles. Et un peuple puise sa force dans son unité.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :